Le long de Nitia

Des creux, des bosses, des courbes au féminin

31 mai 2007

Ineffable

J'avoue ne pas savoir dire mes sentiments mais dans mon coeur se fait un grand tiraillement. Comment dire ce que l'on ressent? Rien n'est moins évident. Ce n'est pas que je ne t'aime pas, c'est simplement que je ne sais pas dire ce qui est en moi. Les sentiments, la gentillesse et la douceur, je les apprends avec toi. Comment te dire ce que je ressens sans un langage adapté aux sentiments...

Posté par nitia à 23:08 - caresse de l'esprit - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2006

Il était une fois...

Il était une fois des grand-pères un peu sectaires, des grand-pères qui ne savaient raconter que la guerre. Aucune joie de vivre à transmettre, juste des conseils de justice à faire paraître, juste des réflexions sur certains êtres.

J'aurai voulu des grand-pères qui m'racontent des histoires, qui me soutiennent dans mes victoires. J'aurai voulu autre chose que des déboires, avoir enfin de l'espoir.

Il était une fois des grand-pères qui ne se souvenaient plus des dates d'anniversaires, qui n'avaient pas le temps de satisfaire les désirs qu'un enfant peut faire. Une indifférence comme savoir-faire.

J'aurai voulu des grand-pères qui m'racontent des histoires, qui m'sourrient dans mes victoires. J'aurai voulu autres chose que des déboires, avoir enfin de l'espoir.

Ils vécurent heureux, c'est fantastique. Des grand-pères biologiques mais purement synthétique. Un plastique vide, sans émotions, sans sensations, simplement statiques. Des fleurs qui ne s'épanouissent plus mais qui gardent leurs piques.

Posté par nitia à 13:27 - de la bouche de Nitia - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mademoiselle Eau

Polinesia10

Mademoiselle eau avait un rêve bien à elle. Son désir: quitter la terre et partir en bateau. Naviguer sur toutes les eaux, aller de plus en plus haut. S'embarquer vers toutes les villes jusqu'aux moindre petites îles.

Mademoiselle Eau rêvait de son bateau. Amie de tous ses matelots, elle pourrait enfin connaître ce qu'il y a de plus beau. Pleine d'expériences, de connaissances, elle serait que la vie c'est pas du gâteau.

Posté par nitia à 13:16 - par la mains - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2006

femme minée

dinde

J'suis compressée, j'arrive plus a respirer!! C'est quoi cette torture, j'voudrais une doublure, j'supporte plus l'idée de devoir être éféminée...

Posté par nitia à 20:22 - de la bouche de Nitia - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le crapo s'en va t'en sphère

Le crapo se met en route, il regarde des deux côtés mais se fait écraser, Le tourbillon de sa vie est tout chamboulé.

Il arrive au paradis et se fait rejeter, il avait qu'à pas s'faire écraser, ça tient a rien une vie.

Il visite l'enfer et se dit que sous-terre y'a tout pour plaire, tous les vices a satisfaire.

Posté par nitia à 20:20 - aux creux des reins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Désir

Quand je la nettoie, je me sens toute en joie
Quand je l'astique, je me dis qu'elle est vraiment fantastique
.................................................Ma C3

Posté par nitia à 20:14 - aux creux des reins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Magique

d_nud_

Une jupe s'envole et j'ai l'impression d'être dans Nicky Larson. Les yeux écarquillés, tous émerveillés de voir l'ultime secret: les petits dessous de mademoiselle.

Le vent s'engouffre dans les robes lançant de petits désirs a ces hommes. Admirez ma physionomie, des pieds à ma culotte du lundi. J'aime ces messieurs fascinés devant la merveille de la nature qui leur offre tellement d'ouverture. De quoi se sentir aussi jolie que dans "Sex and the city".

Si ça continue, je vais m'acheter toute la panoplie: la jupe, la robe, les bas et ne porterai plus que ça! Je testerai les regards, jouerai avec les désirs à n'en plus en finir. Ainsi peut-être un jour trouverais-je l'amour...

On se mariera et comme toutes les mariées, j'aurai une robe dans laquelle je ne pourrai plus respirer. Une robe pour le désir charnelle mais longue sans exception, pour que le mari garde toute sa condition.

C'est sûr dès demain je m'y mets. Les jupes, les bas, tout sera a moi avec les hommes au choix!!

Posté par nitia à 20:12 - de la bouche de Nitia - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 juin 2006

Petite pensée

"Nous créons notre propre vérité par la manière dont nous choisissons de percevoir le monde extérieur."    Elliot Perlman

Posté par nitia à 10:20 - caresse de l'esprit - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 juin 2006

Que c'est bon

J'aime pas les black et leur marché aux arnaques. J'aime pas les beurs, il paraît que c'est des voleurs. J'aime pas les blancs, ils ont l'air trop innocent.

Je serais la seule survivante, totalement méritante. J'fais passer à tout le monde mes opinions, mes décisions à la con. j'ai la puissance, je montre le style avec aisance.

A moi la vie selon mon choix, seul être parfait qui produit tant d'effet. Je vous hypnotise, d'un seul regard je dissous toute méfiance, "ais confiance".

Je vous ferai entre-tuer par la vision de quelques faits, vous m'aimerez et me détesterai, vous deviendrez mes jouets.

Je suis votre supérieur intellectuel, votre maître formel qui devient si habituel.

J'aime croire à ma prédisposition, non pas celle de la distraction, mais celle de toute violation, moi qui suis pourtant issue de votre imagination et est devenue télévision.

Posté par nitia à 13:49 - caresse de l'esprit - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2005

moment de détente

Pour tout ceux qui aiment et qui voudraient gagner des bonbons

Quand la force s'emparre du pc, ca donne ça!

Posté par nitia à 12:43 - par la mains - Commentaires [0] - Permalien [#]